Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 16:41

bon, encore un concours raté... c'est un peu contrariant :(

néanmoins je vais essayer de tirer mon épingle du jeu en faisant une petite promotion de ma prestation à l'éliminatoire du concours de Maisons-Laffitte 2014, aussi modeste et imparfaite soit ma contribution ; puisque j'ai pu obtenir, avec quelques finances, cette vidéo plutôt sympathique d'aspect !

on peut donc entendre :

l'étude en do mineur opus 25 numéro 12 de Chopin

le premier mouvement de la sonate opus 90 de Beethoven (avec un petit accroc :^> )

le 7ème prélude "... ce qu'a vu le vent d'ouest" de Debussy

c'est intéressant de s'enregistrer en audio et en vidéo.

on peut voir que j'enroule beaucoup la tête dans le torse (volonté de contrôle emprisonnante ?) que je pourrais jouer plus cambrer au lieu de me pencher légèrement. mon visage n'est pas exempt de mouvements parasites.

on peut également me reprocher un manque de contrastes de nuances, dans le Beethoven (notamment la formule de départ) et de la sécheresse dans la pédale (davantage pour le prélude : les notes sont peut-être trop détaillées trop "aspect marteau" et pas assez d'effet de souffle, de bourrasque... ?)

qu'en pensez-vous ?

(si ça se trouve je suis complètement à côté de la plaque, je ne me rends peut-être pas compte que c'est mauvais si ça se trouve ? peut-être devrais-je avoir honte de le publier ? ^^')

je n'ai plus qu'à pointer au salon des refusés, qui sait ? ;)

Repost 0
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 13:16

bonjour bonjour !

vous pouvez me retrouver en concert fin mai dont voici les détails

publicité

en espérant vous voir nombreux :)

Repost 0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 11:15

bonjour,

un petit lien amusant ici

Repost 0
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 12:58

il existe de par le monde et les époques des tas d'instruments extraordinaires !

en voici un récent, construit d'après le modèle imaginé par De Vinci : la viola organista.

il permet d'exploiter, grâce à l'archet circulaire, le principe de la corde frottée, et donc de jouer avec du vibrato, de tenir la note...

c'est un polonais qui a travaillé à sa construction !

un autre instrument extraordinaire, un instrument qui a servi pour les musiques de Disney. notez que le piano est joué par un rouleau mécanique. néanmoins, j'aimerais bien essayer cet instrument avec ses pouets !

les pianos à rouleau... quelle étrange invention !

Repost 0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 14:12

voilà que je participe à une association caritative, les virtuoses du cœur.

le principe est le suivant : un piano est mis à disposition pour un pianiste qui proposera un récital chez un particulier (en France) qui invite des personnes tant pour donner à l'association que pour évaluer le pianiste et le faire évoluer au sein du concours en 4 tours.

c'est donc ainsi que je donnerai bientôt un concert près de Lisieux. (les invitations sont privées.)

là où j'attire plus particulièrement votre attention, c'est que si vous possédez un (bon) piano à queue et de quoi recevoir un public, allez voir l'association.

ce sont des enfants sauvés comme le souligne la vidéo en début de site

http://www.lesvirtuosesducoeur.com/

alors n'hésitez pas ! faites-vous connaître !

Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 13:33

bonjour !

bonne nouvelle, je participe mardi au concert "Avant-Garde" qui aura lieu au Goethe institut de Lyon mardi prochain à 20h. nous serons plusieurs à présenter des pièces de plusieurs époques (Liszt et sa bagatelle sans tonalité ou lavapies d'Albéniz...) qui représentent chacune à leur manière l'avant-garde de leur temps.

quant à moi, je me charge d'interpréter les variations opus 27 de Webern.

voilà, vous l'aurez compris, une musique étrange, et un concert peut-être dur à soutenir ?

"pour auditeurs niveau 39"

(comme dans un jeu vidéo, ahah)

venez me voir me déhancher pour jouer, dans la 2ème pièce aux allures de scherzo, l'énorme écart de sixte répété en miroir et surtout en croisant les mains (ce que ne fait pas Gould, malgré ce qui est écrit...)

donc un week-end à triturer des séries, des miroirs et des rétrogrades

miam miam

comment trouver la série ? regardez le début de la troisième pièce !

Repost 0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 11:14

intéressant de voir ce que la science peut faire !

la redécouverte du lituus, instrument baroque guère plus utilisé depuis des siècles...

ce blog propose d'autres articles très intéressants également, même s'il n'est plus en activité !

peut-être un de ces quatre retrouverons-nous les sons et l'utilisation d'anciens instruments comme l'échiquier, qu'on peut apercevoir dans les mains d'un ange musicien de la cathédrale du Mans ! (on en parle ici)

on a parfois le fantasme de retrouver les sons, instruments et pratiques anciennes de musiques de plusieurs millénaires...

d'ailleurs on vient de retrouver une flûte d'il y a 35000 ans !

Repost 0
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 13:04

récemment, j'ai écouté une chanson interprétée par Dee Dee Bridgewater, Mack the knife qui me bouleverse plus que de raison.

c'est en l'écoutant que je me suis rendu compte que je l'avais déjà entendu. Mais incapable de me souvenir, la mémoire engourdie.

c'est alors que je me suis souvenu de cette version qui m'avait beaucoup touché de Catherine Sauvage dans la version française : la complainte de Mackie.

c'est là que j'ai pu mettre un nom sur cette très belle voix, qui me faisait penser à Juliette Greco ou Barbara.

je croyais que c'était Barbara ! (ça mérite que je regarde un peu cette chanteuse)

la complainte de Mackie, aussi appelée Mack the knife raconte l'histoire d'un bandit au travers de ses vols, meurtres, ses méfaits...

cette chanson fait frémir mais interroge, curieusement.

elle me fait un peu penser à l'orgue de barbarie de Prévert...

l'origine est allemande, Die Moritat von Mackie Messer, écrite par Bertolt Brecht sur une musique de Kurt Weill, pour leur comédie musicale Die Dreigroschenoper (l'opéra de quat'sous)

c'est intéressant de voir autant de versions très différentes d'une même chanson !

pour finir, un live de Dee Dee Bridgewater

Repost 0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 12:08

bonjour à tous et à toutes,

une absence prolongée sur ce blog suite à beaucoup de boulot et un peu de découragement !

toujours est-il que je me suis mis sur un programme pour participer aux virtuoses du cœur, une association à but caritatif qui organise un concours de pianistes chez des particuliers ayant un piano à queue. à chaque concert, le musicien est évalué par le public jusqu'aux épreuves finales.

il n'y a pas d'argent du tout à gagner, le petit bémol, mais cela permet de rencontrer des gens vraiment passionnés (et sans doute passionnants) dans un système hors des sentiers battus.

Je me suis donc mis à (re)travailler l'étude révolutionnaire de Chopin, la sonate en do mineur KV 457 de Mozart, les 3 intermezzi opus 117 de Brahms et la bourrée fantasque de Chabrier.

pour retravailler la bourrée fantasque, qui me donne toujours du fil à retordre, je me remets à travailler sur le couvercle du piano.

non, vous ne rêvez pas.

d'ailleurs c'est un de mes profs qui m'y a encouragé, notamment pour travailler l'étude opus 10 numéro 8 en fa majeur de Chopin.

c'est un travail intéressant dans plusieurs sens : la difficulté est de se remémorer de la manière la plus exacte possible les reliefs espaces et articulations employés par la main, le poignet, les bras...

pour ceux qui ne l'ont jamais fait, vous constaterez que ce n'est pas facile.

d'autres parts, il ne suffit pas de tapoter vaguement, mais d'obtenir une version percussive du morceau avec des impacts clairs, comme si on transposait le morceau pour seules percussions, sans hauteurs de sons mélodiques.

cela permet de réinterroger le son et d'obtenir pour les organes qui travaillent, des informations complémentaires sur la production du son. vous vous rendrez peut-être mieux compte de ce qui est un peu faible.

nonobstant, c'est un travail qui s'accorde bien aux problèmes de voisinage quand vous habitez en appartement ;)

alternez un peu de jeu au clavier et un peu sur le couvercle.

ah, cette bourrée fantasque ! en la dédicaçant à Risler, un des fleurons des pianistes français du début XXème, Chabrier, qui parle de cette pièce comme d'un petit divertissement, comptabilise pas moins de 113 sonorités différentes pour orchestrer les différentes phrases et motifs ! rien que ça !

prenez le thème et essayez de lui donner un harmonisation qui sonne : c'est difficile je trouve ! c'est dire si c'est un thème singulier !

la répétition du motif initial me fait penser à une autre musique :

en plus de ces pièces, il me faut travailler rapidement les variations opus 27 de Webern, l'opus 132 de Schumann...

donc, à bientôt ici ou dans une salle de concert ;)

Repost 0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 11:06

oooh ! voyez-vous ça !

Marie-Josèphe Jude, l'une des professeurs de piano du CNSMDL jouera au Goethe institut le 26 septembre, un jeudi, à 20h.

informations ici

d'autant que j'aime beaucoup ces pièces, notamment l'opus 118 de Brahms !

l'occasion d'entendre (enfin, après le "fiasco" des journées de la musique de chambre en juin dernier !) un piano Blüthner ! ces pianos sont singuliers : en effet, une partie du clavier (les aigus) est reliée à non pas 3 cordes mais 4, dont une "sympathique" : elle n'est pas frappé par le marteau mais elle vibre avec les autres pour enrichir la sonorité. seul Blüthner produit cette facture !

quant à savoir si je pourrai m'y rendre, c'est une autre histoire !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de pianiste-lyon
  • Le blog de pianiste-lyon
  • : partager sur l'art, sur la musique, sur le piano ! blog d'un pianiste en herbe explorant l'existence
  • Contact

  • pianiste-lyon
  • jeune étudiant en piano au CNSMD de Lyon
  • jeune étudiant en piano au CNSMD de Lyon

Recherche